De nouvelles urgences au Pôle Santé République – Pôle Santé République – Clinique Clermont-Ferrand

0
Rate this post

Les urgences du PSR viennent de faire peau neuve, proposant un nouveau parcours de prise en charge pour les patients.

Des urgences recentrées sur le patient et le soin

Les urgences du PSR viennent de faire peau neuve, proposant un nouveau parcours de prise en charge pour les patients.

Un investissement de plus de 1.200.000 €

Du beige et du corail sur le sol et les murs, fraîchement repeints. Au-delà de la simple restructuration immobilière, c’est toute l’organisation du service des urgences qui a été repensée et réalisée ces quatre derniers mois. Avenue de la République à Clermont-Ferrand, les nouvelles urgences du Pôle Santé République ont été inaugurées hier par le directeur de l’Agence régionale de santé, François Dumuis (1).

Nouvelle zone d’accueil pour le patient et pour son entourage

« La nouvelle organisation permet aux soignants de se recentrer sur le patient et le soin », explique le directeur du PSR, Pierre de Villette.  En effet, le patient est accueilli dans une nouvelle zone d’accueil sécurisée, permettant davantage de confidentialité. Puis il peut pénétrer dans la zone de soins avant un espace d’attente pour un éventuel examen de radiologie dans le service attenant. Quant à son entourage, et c’est nouveau, il sera orienté vers une salle d’attente, en dehors de la zone de soins.

Le service est désormais doté également d’une salle de déchoquage dédiée aux urgences absolues, de 6 boxes d’accueil, dont 3 dédiés à la médecine et d’une unité d’hospitalisation de courte durée de 2 places. Trente professionnels y travaillent, dont 7 médecins urgentistes. L’activité d’accueil des urgences a été officiellement reconnue par l’Agence régionale de santé en 2007.

Une mission de service public
Au-delà de tout dogmatisme privé/public, le directeur de l’ARS, François Dumuis, a souligné hier la participation de l’établissement au réseau auvergne de médecine d’urgences. Une participation aux missions de service public avec la prise en charge de plus de 125.000 patients depuis son ouverture.

(1) En présence également d’Alain Meunier, directeur général du CHU de Clermont, de Michel Doly , président de la conférence régionale de santé et d’autonomie, Jean Ponsonaille, président de la commission de l’offre de soins, Jeannot Schmidt, président de la société française de la médecine d’urgences et chef des urgences du CHU de Clermont-Ferrand.

FILIERES : Une structuration de filière s’est mise en place depuis un an aux urgences du PSR, avec l’ouverture de SOS calcul urinaire et une filière « Douleurs thoraciques » sur le même principe : des spécialistes présents 24/24 pour la prise en charge des troubles cardiaques.

© La Montagne – 18 avril 2014 – www.lamontagne.fr